Responsable de pôles
Accueil > Vous et les réformes > Responsable de pôles

Quelles sont les caractéristiques d’un bon Responsable de pôle ?
La fonction est entièrement nouvelle et, au-delà des dispositions législatives, elle reste encore à bâtir en grande partie. D’abord, pour la plupart des pôles, c’est un médecin – en toute logique, puisque c’est le coeur de métier de l’hôpital. Ensuite, ce devra être un leader, un manager : il va devoir animer et gérer plusieurs dizaines d’autres médecins (jusqu’à 100), plusieurs services lorsqu’ils seront maintenus, plusieurs spécialités et jouer un rôle pivot entre tous ses partenaires médicaux. En revanche, il n’est en aucun cas un gestionnaire administratif. Au passage, tordons le cou à cette idée reçue : la réforme a – aussi – pour objectif de permettre au médecin de se concentrer sur les soins. Ainsi, là où il pouvait y avoir 3 à 7 gestionnaires de service, on n’en trouvera plus qu’un seul – mais il sera assisté d’un cadre administratif pour la gestion des ressources et d’un cadre soignant pour l’organisation des soins.
La fonction du Responsable de pôle, c’est donc l’organisation médicale, tâche primordiale où il a pour interlocuteurs les chefs de service. Précisons encore une fois qu’il n’aura pas à gérer au quotidien des ressources (des lits, des secrétariats, des personnels...), mais à s’assurer du bon fonctionnement des spécialités tant en termes de permanence que de qualité et de sécurité des soins. Il est par ailleurs l’interlocuteur naturel du Conseil Exécutif , instituant enfin ce lien entre le terrain et l’administration que des générations de médecins hospitaliers n’ont cessé de réclamer.

Quelles sont les avantages du contrat de pôle ?
Le pôle et son Responsable, dans leur principe même, rapprochent le terrain du sommet de l’institution. Avec le contrat de pôle, les choses seront toujours posées en termes de stratégie, de choix médicaux, de ressources disponibles. À la clé, plus de responsabilité, plus de transparence, plus de proximité. Le tout entièrement tendu vers l’amélioration du processus de soins et de la prise en charge du patient.

Quel intérêt a un médecin de choisir de devenir Responsable de pôle ?
L’envie de pouvoir faire entendre sa voix en pesant sur les choix institutionnels et le bon usage des ressources, afin d’exercer le mieux possible son métier : la médecine. Le désir de mettre en avant sa personnalité, ses indispensables qualités de leadership et du charisme. L’aspiration à prendre des responsabilités pour voir son hôpital se moderniser dans une ambiance de travail ouverte, avec une véritable motivation professionnelle puisque l’évaluation de l’action pourra et devra être faite.